•  Vous êtes décidé à vous lancer dans l'aventure, et vous recherchez un fureton ...............

     

    voilà quelques pistes afin de vous éviter les plus gros pièges :

    pour acquérir un fureton plusieurs choix s'offrent à vous :

    1) l'animalerie

    2) les annonces de particuliers

    3) les élevages amateurs et professionnels

    en détails voici le pour et le contre de ces 3 choix :

    1) dans une animalerie vous ne trouverez quasiment jamais de furetons (on considère généralement comme furetons, les furets ayant jusque 10 à 12 semaines, au delà vous avez déjà à faire à un furet adulte !!!)

     

    dans une animalerie vous trouverez la plupart du temps des animaux d'importations, provenant de fermes d'élevage intensif en batterie et sur grillage (de type visonnière)

    ces furets sont très généralement peureux car jamais manipulés donc très facilement mordeur et difficile à éduquer...

     

    petit rappel à la loi : les furets importés doivent l'être identifiés, et avec la vaccination antirabique en cours de validité, donc logiquement il s'agit d'animaux ayant 4 mois au minimum ............

    à savoir que les animaleries n'hésitent pas outre passer la loi et importent des furetons brut en toute illégalité ....

     

    en achetant un furet en animalerie vous ne saurez jamais l'âge exacte de l'animal, les animaleries procèdent à l'identification des furets en donnant les dates de naissances qui les arrangent elles .......

     

    quand vous voyez des furets paraissant très jeunes en animalerie, il faut bien vous dire qu'il n'en est rien, ils sont ainsi car les méthodes de sevrage des exportateurs sont lamentables et l'animal et en fait rachitique avec une croissance réduite ....

     

    nombreux adoptants ayant acheté en animalerie se plaignent de ne jamais recevoir la carte d'identification électronique de leur animal, les animaleries ne procédant pas au changement de propriétaire comme cela devrait être fait ! les vaccinations sont souvent à refaire car plus à jour ....

     

    les furets vendus en animalerie sont parfois déjà stérilisés ou castrés, si cela peut paraitre une bonne affaire dans un premier temps, il faut bien vous rendre compte que ces opérations sont faites trop jeunes et réduisent considérablement l'espérance de vie de l'animal ....

    encore un petit rappel : le déglandage est strcitement interdit en france, de plus cela ne modifie en rien l'odeur même de l'animal contrairement à ce que n'hésiteront pas à vous dire les vendeurs en animaleries pour vendre leur produit ....

     

    Vous l'aurez compris en achetant votre furet en animalerie, vous risquez fort de vous trouver confronté à toute une série de déboires fort désagréables ...

    Deplus les animaleries pratiquent des tarifs élevés souvent plus chers que les éleveurs avec une qualité de l'animal 100 fois moindre ....

     

     

    2) chez les particuliers : vous pourrez être confronté à 2 types de particuliers

    la personne qui a une furette de compagnie et qui la fait reproduire, dans ce cas généralement les furetons sont bien sociabilisés, en revanche il faudra faire attention au mode de sevrage du fureton, les particuliers ne sont pas toujours de grand connaisseur en matière d'élevage et même s'ils veulent souvent bien faire, ils peuvent faire l'impasse sans le vouloir sur des choses importantes, le fureton devra avoir subit un sevrage au carné (et non aux croquettes) pour avoir un bon poids de départ (un mâle de 8 semaines devra avoisiner un minimum de 700g et 450g pour une femelle), un poil brillant, avoir été vermifugé ...

    malheureusement trop de furetons sont souvent en sous poids faute d'un mode de sevrage réellement idéal ...........

     

    vous pourrez aussi tomber sur le particulier "chasseur" qui élève une portée, même si on ne peut généraliser, les furetons sont rarement manipulés et encore trop souvent mal nourris (pain, lait croquettes), ils sont très souvent rachitiques à cause d'un mauvais sevrage, et difficile à éduquer ....ils sont certes peu chers généralement, mais comme ont dit "on a pour son argent" !!

     

    3) j'ai regroupé volontairement éleveur professionnel (c'est à dire déclaré et avec certificat de capacité) et éleveur amateur, l'élevage du furet étant une activité très peu lucrative, il est en effet assez dure de pouvoir être totalement déclaré .

    je mets de côté les éleveurs intensifs, car ils ne vendent généralement pas aux particuliers directement et se contente de vendre en gros aux animaleries des animaux bas de gamme ...

     

    comme pour les particuliers vous trouverez des éleveurs qui utilisent les bonnes méthodes d'élevage et d'autres non...

     

    le principe même d'un bon sevrage repose sur une alimentation carnée dès le plus jeune âge, seul ce type de sevrage peut assurer une croissance optimale au fureton ...

    il n'est pas rare dans notre élevage de voir des furetons mâles passer les 900g à 8 semaines alors que dans les élevages sevrant les furetons aux croquettes, les mêmes furetons atteindront péniblement la moitié de ce poids ...

    le sevrage conditionne l'apparence et la santé future de votre fureton, ce n'est pas négligeable ...

     

    on voit apparaitre depuis un an le terme de loff (livre des origines françaises du furet) il est utile de rapeller que ses fameux papiers sont sans aucunes valeurs officielles, et n'atteste en rien la valeur de l'animal proposé, ils reposent sur un standard non représentatif de l'animal avec lequel la plupart des éleveurs ne sont pas d'accord.....

    on peut en plus remarquer facilement que les éleveurs utilisant ces procédés utilisent de mauvaises méthodes de sevrage et ont donc des furetons peu qualiteux ....

    donc attention LOFF = arnaque qui consite à vous vendre plus cher un fureton mal sevré avec des papiers d'origine sans valeurs !!!

     

    article en cours d'écriture ...


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique